Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - lundi 6 avril 2020 au jeudi 16 avril 2020
0 h 00
Voir les horaires d'ouverture

Catégories

Importer dans
+ ICal + Google Agenda


Parmi les collections extra-polynésiennes conservées au Musée de Tahiti et des Iles – Te Fare Manaha, figure ce masque Baining kavat de Nouvelle-Bretagne (Fig.1-2). Réalisé en tapa (étoffe d’écorce battue), il est fixé sur une armature de rotin. Les grands yeux, ici représentés par des cercles concentriques, comme la bouche entrouverte et allongée, représentent des caractéristiques typiques de ce type de masques aux formes variées parfois monumentales.

Ici fragmentaire, ce kavat est décoré de couleurs rouges et noires pour la définition des yeux ou encore des points du menton.

Accompagnés par un orchestre masculin et dédiés aux esprits et animaux de la brousse, ils étaient utilisés lors de danses nocturnes éclairées par les flammes de feux allumés .  Voici une vidéo qui vous permet d’en admirer l’intensité :

Vidéo – Richard Sidey | http://www.richardsidey.com

Audio: Patrick Nason | http://www.patricknason.com

Ce masque conservé au Musée appartenait à la collection Patrick Brai léguée à la Société des Etudes Océaniennes en 2002, puis transférée en dépôt au Musée de Tahiti et des Îles. Patrick Brai était enseignant au lycée Paul Gauguin et journaliste free-lance, une activité qui lui permit de se rendre dans diverses contrées du Pacifique.